Les podcasts que j’ai aimé écouter en 2019

by Loriane
0 comment

Cela ne vous aura pas échappé, la mode est aux podcasts et il y en a pour (presque) tous les goûts, sur des sujets plus originaux et/ou actuels les uns que les autres. J’aime beaucoup ce format, il suffit d’enfiler son casque ou ses écouteurs pour plonger dans les univers des podcasteurs pour des durées plus ou moins longues.

getty images

Il y a eu une réelle explosion des podcasts ces dernières années et celui-ci n’est plus seulement réservé aux professionnels puisque nous voyons de nombreux passionnés se lancer même s’ils ne sont pas journalistes ou du milieu de la radio.

Ces derniers mois, au fil des recommandations d’amis et connaissances et de mes promenades sur les réseaux sociaux, j’ai eu l’occasion de découvrir plusieurs podcasts dont je vais vous parler ci-dessous.

Je précise que j’écoute les podcast sur Soundcloud gratuitement, et que le classement n’est pas établi par ordre de préférence.

  • Kiffe ta race
Animé par Grâce Ly et Rokhaya Diallo, Kiffe ta race est “le podcast qui saute à pieds joints dans les questions raciales” de façon passionnante. Un podcast intelligent et instructif avec en bonus le petit générique qui trotte dans la tête. J’aime beaucoup les deux femmes qui ont toujours un invité pertinent et idéal pour évoquer le sujet choisi. J’ai appris énormément de choses en écoutant ce podcast qui est souvent un peu trop court. J’aime aussi qu’il y ait autant de sujets abordés, le football, les masculinités asiatiques, les Roms dont on parle peu souvent dans l’antiracisme, le marché de la séduction, le féminisme, les arts de la scène, la blanchité… il y a tant de choses à dire. Je suis souvent entrain d’acquiescer de la tête en l’écoutant, et je suis persuadée que mes proches (et moins proches) “non racisés” ressortiraient grandis de cette écoute, c’est pour cela que je partage souvent les épisodes. Ce podcast gagne vraiment à être écouté!
  • Le tchip
photo par T.Weil

Kévi Dona, Mélanie Wanga, François Oulac, une bande de joyeux jeunes à la pointe de l’actualité et des réseaux sociaux nous embarquent toutes les 2 semaines dans leur univers culturel afro. Le “tchip” est une onomatopée bien connue des afro-descendants! C’est un podcast dans lequel je me reconnais beaucoup. Etant à peu près de la même tranche d’âge que les animateurs, j’ai plusieurs références en commun avec ces derniers. J’aime beaucoup la structure du podcast avec un “trash” ou “iconique”comme un award positif ou négatif en réaction à l’actualité, un invité ou un mini-sujet développé par chaque podcasteur et enfin les recommandations culturelles en tous genres (livres, podcasts,sorties).
Le Tchip existe depuis deux ans mais a été produit par des médias différents alors pour retrouver les épisodes des saisons précédentes il vous faudra chercher un peu.

Et au fait: le podcast lance son premier produit dérivé qui est un jeu de cartes à questions reprenant l’univers de l’émission. Vous pouvcz participer à la cagnotte Ulule en pré-commandant le jeu ici

  • La poudre
Un podcast résolument féministe! Et la douce voix de Lauren Bastide rend l’écoute tellement agréable. De longues conversations avec des femmes sur leur histoire, leur vie, leur ressenti. Lauren Bastide reçoit des comédiennes, des politiques, des écrivaines… Pour des conversations intimistes, intéressantes, inspirantes. La parole à toutes, la parole inclusive, des confidences, des hors-série. 
  • Merci maman merci papa
“Merci maman, merci papa” est un podcast qui donne la parole à des parents arrivés en France entre les années 60 et 80. Derrière ce podcast, Madina Guissé qui aime raconter des histoires, et que j’ai découverte via ses livres de la série Neiba je sais tout (dont je vous parlais ). J’ai beau ne pas être enfant d’immigrée, j’ai été touchée par les récits, au fil des épisodes. Je suis arrivée ici à une époque totalement différente de la leur mais j’écoute leurs histoires avec beaucoup d’intérêt. Il y a aussi de la bienveillance voire de la tendresse dans la façon dont les entretiens sont menés. Ce podcast est vraiment une jolie idée, de donner la parole à ceux qu’on n’entend jamais et qui pourtant sont des piliers familiaux.
  • Bonus: Me my sexe and I

Axelle Jah Njiké plonge dans l’intimité des femmes Noires, et nous propose des conversations parfois poignantes, parfois difficiles, mais toujours intéressantes. Malheureusement le podcast n’a qu’une saison de 7 épisodes et s’est arrêté par la suite. Un podcast intime mais pudique, touchant.

Je compte bien continuer sur ma lancée et découvrir d’autres podcasts pour apprendre et me divertir en étant dans les transports ou en faisant la cuisine ou du rangement. Pour ça je pense qu’il me faudra changer de plateforme d’écoute car j’ai constaté que plusieurs des podcasts que je découvre sur Instagram et qui me donnent envie de les écouter ne sont malheureusement pas disponibles sur Soundcloud!

Et vous écoutez-vous des podcasts? En auriez-vous à me recommander?

Vous aimerez aussi

Leave a Comment